Présentation

 

Saint Martin en Haut

Avec ses 3870 hectares, Saint-Martin-en-Haut est l’une des communes les plus vastes du Rhône et l’une des deux seules stations vertes du département.
Saint-Martin-en-Haut est situé au cœur des Monts du Lyonnais, à une altitude moyenne de 750 mètres. Une centaine d’exploitations agricoles couvrent ce territoire essentiellement autour de l’élevage (production laitière) et du maraichage (fruits et légumes). Nombre d’entre elles transforment directement leurs productions et les commercialisent sur les marchés de producteurs de Lyon ou directement à la ferme.
L’énergie et la convivialité de la commune se reflètent également dans le petit commerce, la restauration et l’artisanat fortement implantés sont très dynamiques. Saint Martin en Haut possède également un très riche tissu associatif.
La qualité de vie est ici une réalité : vous trouverez à profusion air pur, repos et choix d’activités. Les nombreux sentiers entraînent le promeneur – qu’il soit à pied, en VTT ou à cheval – dans des paysages variés : prés, champs, vallons, bois… dont les couleurs et les odeurs sont sans cesse renouvelées par des saisons très prononcées.
Le tourisme vert tient une place particulière à Saint-Martin-en-Haut de par son Village Nature l’Orée du Bois – le seul du département du Rhône – son camping municipal, ses campings à la ferme et ses gîtes ruraux. Enfin les nombreuses associations proposent un large éventail d’activités pour tous les âges et tous les goûts : sport, pêche, cinéma, médiathèque, spectacles, festivals…
Saint-Martin-en-Haut, où il fait bon vivre en toutes saisons, vous ouvre ses portes !

Village Nature l’Orée du Bois

Situation géographique

La commune se situe dans les Monts du Lyonnais entre deux grandes villes sont Lyon et St Etienne.

Distances à partir de Saint-Martin-en-Haut

  • Craponne : 20 km
  • Lyon : 32 km
  • Givors : 25 km
  • Saint-Étienne : 48 km
  • Feurs : 35 km
  • Roanne : 75 km
  • Villefranche-sur-Saône : 51 km
  • Grenoble : 139 km
  • Valence : 107 km
  • Paris : 485 km

    En voiture

    • A partir de Lyon : Craponne, puis D 11 direction Saint-Martin-en-Haut, en passant par Brindas et Thurins
    • A partir de Saint-Étienne : A72 direction Clermont-Ferrand, puis N 82 à Saint-Galmier et D 11 jusqu’à Saint-Martin-en-Haut

    En transport en commun

    • Bus Conseil Général N° (2Ex) Lyon – Chazelles-sur-Lyon tarif 2€10 le trajet

    Présentation de la structure

    Le Village Nature l’Orée du Bois se compose de 27 gîtes répartis en 7 grappes de 4 ou 5 gîtes pour un total de 200 couchages. 

    Les gîtes collectifs

    • 88 couchages repartis en deux grappes.
    • Chambres de 2 à 4 lits, un bloc sanitaire par gîte.
    • Deux gîtes adaptés aux personnes à mobilité réduite.

    Les gîtes hôteliers

    • 74 couchages répartis en trois grappes.
    • Chaque gîte est composé de 3 chambres individuelles avec un lit double et un bloc sanitaire.
    • Deux gîtes adaptés aux personnes à mobilité réduite.
    • L’hébergement hôtelier a la possibilité de proposer 15 lits d’appoints

    Les gîtes familiaux

    • 36 couchages répartis sur 5 gîtes, dont 2 gîtes accessibles aux PMR.
    • Chaque gîte est composé de deux chambres, un lit deux places, deux lits superposés.
    • Une pièce à vivre avec un espace salon équipé d’un canapé convertible, une kitchenette, une salle de bain et une terrasse.
    • Deux gîtes adaptés aux personnes à mobilité réduite.

    Les équipements collectifs

    • Une salle de restauration de 156 places
    • Quatre salles de travail / d’activités
    • Table de pingpong et terrain de pétanque
    • Un jardin pédagogique
    • Un parc de 7 hectares entouré par les bois
    • Un étang de pêche
    • De nombreux départs de randonnées et balades à vélo

      L’histoire du Village Nature

      Historique

      En 1970, la municipalité de Saint Martin en Haut soucieuse de développer le tourisme social a mis à l’étude un projet de construction de village de vacances.

      La réalisation de ce village qui comprend 30 pavillons individuels, un bâtiment collectifs et un caravaning a débuté en fin d’année 1973. Elle était entièrement achevée au début de l’année 1975.

      Le Village Vacances a été ouvert en mai 1975 et inauguré officiellement le 20 septembre 1975 par le secrétaire d’état au tourisme, en présence de nombreuses personnalités.

      La gestion est confiée à l’association Village Vacances Familles (VVF). A vocation sociale, il reçoit des familles louant les pavillons la semaine pendant toutes les périodes de vacances. Son originalité consiste à recevoir en outre, hors des périodes de vacances les familles pendant tous les weekends de l’année à des conditions fort abordables.

      Dans les années 90, au terme d’un bail de 25 ans, VVF a décidé de ne pas reconduire ce dernier. A ce moment la commune a fait le choix de reprendre la structure en gestion directe.

      Depuis lors le village-vacances a mené à bien sa mission d’accueil en privilégiant des valeurs humaines et d’accessibilité des vacances au plus grand nombre grâce à des tarifs intéressants.

       

      Projet 

      La commune est confrontée depuis quelques années au besoin de rénovation du village pour des raisons profondément structurelles :

      • Les bâtiments sont des passoires énergétiques : sans isolation et avec des chauffages électriques (car conçu avant le 1er choc pétrolier)
      • Son organisation ne correspond plus aux attentes des clientèles actuelles (à l’époque, il s’agissait principalement de grandes familles qui venaient passer 3 à 4 semaines ici en été).
      • Il n’est pas adapté aux différents handicaps
      • Il n’offre plus le confort désormais attendu par chacun d’entre nous

      Plusieurs études ont déjà été réalisées visant à vérifier les conditions de mise en œuvre de cette rénovation ainsi que les objectifs du projet :

      • Rendre le Village Vacances lisible et identifiable aux yeux d’une clientèle divers et variée
      • Développer la structure en améliorant l’offre et en valorisant le territoire et ses sites
      • Améliorer le confort et l’accueil pour tous
      • Créer une structure offrant une possibilité d’accueil pour tout public favorisant la diversité

      Le maire de la commune a donc souhaité poser les bases d’un projet global, rendu nécessaire permettant de fournir un nouvel élan au Village Vacances : cette rénovation complète du site est ainsi devenue l’occasion de porter un projet fédérateur quant à sa future utilisation.

       

      Sur le plan du développement durable

      La rénovation est exemplaire en matière de performance énergétique. Une isolation renforcée, des menuiseries triple vitrage, une chaudière bois, un chauffage thermodynamique, des panneaux solaire et photovoltaïque, un recours à des matériaux bio-sourcés. Tous ses choix inscrivent la volonté écologique de la commune et de la structure. Cette opération s’inscrit dans un cadre plus général porté par le territoire ; en effet la communauté de communes des Monts du Lyonnais (CCMDL) est labellisée en tant que TEPOS (territoire à énergie positive) et a signé plusieurs contrats avec l’ETAT : TEPCV (territoire à énergie positive et croissance verte) et CTE (contrat de territoire écoogique)Et dans ce cadre la commune a co-signé avec le ministère de l’écologie le dispositif TEPCV, lui assurant ainsi une aide de l’Etat dans la rénovation du village-vacance. 

       

      Appellation

      Dans le cadre de cette rénovation complète du site entrainant une mutation des offres d’accueil, la commune a décidé de changer le nom de la structure, rendant ainsi hommage au cadre naturel du site :

      Le Village Vacances l’Orée du Bois devient le Village Nature l’Orée du Bois.